Ensemble pour faire mieux? Avantages et enjeux de la coordination sur le terrain

Author(s)
Saavedra, L. and Knox-Clarke, P.
Language
French
Pages
90pp
Date published
11 Jan 2016
Type
Research, reports and studies
Keywords
Accountability and Participation, Coordination, National & regional actors, System-wide performance
Organisations
ALNAP

Les interventions humanitaires impliquent souvent de très nombreux acteurs nationaux et internationaux qui oeuvrent dans les mêmes zones géographiques et vers les mêmes grands objectifs. Pourtant, la coordination et la collaboration parmi ces acteurs est souvent au mieux limitée. Or, dans toute interventions d’urgence, le manque de coopération peut entrainer une couverture insuffisante, des dédoublements ainsi que des gaspillages de ressources.

 

Dans le présent rapport, nous examinerons un éventail de modes de coopération adoptés par différentes organisations à l’échelle des pays. Nous aborderons les relations bilatérales entre organisations (partenariats), ainsi que les relations entre des organisations multiples (clusters, réseaux et consortiums). Nous nous pencherons également sur d’autres modalités non structurelles, qui servent à favoriser la coopération, tels les mécanismes de financement et les normes.

Le rapport examine les acteurs suivants : les ONG internationales et nationales ; les agences, bureaux, fonds et programmes onusiens ; le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ; les pouvoirs publics ; les bailleurs de fonds ;
enfin, le secteur privé. Nous n’y aborderons pas la coordination civil-militaire, ni les organes et stratégies de coordination aux échelons régional et mondial.